Terry Schiavo et le droit à mourir

C'est peut être en train de devenir l'une des plus importantes affaires politico-societo-judiciaire du second mandat de Bush. Aujourd'hui, un comité de sénateurs a de facto bloqué un arrêt de justice qui autorisaImagesit le mari de Terry Schiavo, une Floridienne dans un état végétatif depuis 1990, à retirer les tubes qui permettent son alimentation. Ils ont convoqué Terry Schiavo et plusieurs membres de sa famille à une audience à Washington le 28 mars prochain. L'affaire de Terry Schiavo, qui a souffert d'un arrêt cardiaque de 5 minutes en 1990 provoquant une asphyxie du cerveau, est à la une de toute la presse américaine depuis plus d'un an. Le mari, qui assure qu'elle a toujours dit qu'elle ne voudrait pas vivre si elle était dans un tel état, s'oppose aux parents qui veulent la maintenir en vie. Plusieurs tribunaux de Floride se sont renvoyés la responsabilité, avant qu'un juge ne décide qu'on pouvait mettre fin à son alimentation aujourd'hui à une heure. L'intervention des sénateurs renforce la dimension politique de cette affaire. De nombreux juristes se demandent si c'est bien le rôle du Congrès que d'intervenir. Hier, les sénateurs républicains qui ont pris cette initiative ont tous souligné qu'ils le faisaient "au nom du droit sacré à la vie", et Bush lui même a précisé qu'il "fallait tout faire pour préserver les vies humaines". Personne ne sait même si Schiavo pourra ou non être transportée à Washington le 28 mars. Son mari assure qu'elle ne montre "aucun signe de vie intérieure". Ses parents affirment le contraire. Mais la dernière vidéo dont on dispose d'elle date d'août 2001.
F.R.

mars 18, 2005 | Permalink | Comments (13)

C'est ici:

http://libe-usa.blogs.com

janvier 4, 2005 | Permalink | Comments (15)

A vos plumes

Si si, nous voilà de retour. Comme promis, Pascal et moi-même repartons dans nos aventures bloggeuses d'Outre Atlantique dès le début de la nouvelle année. Cette fois, nous allons partager un blog à deux et tenter de chroniquer pour vous l'Amérique de Bush.
Donc, comme on s'est pas trop mal entendus jusque là, on vous demande vos suggestions pour le titre de notre futur blog (du genre "Bush Country" etc).
Voilà donc. A vos plumes et essayez de nous envoyer cela assez vite. Celui ou celle qui enverra le titre du blog retenu gagne le droit de nous lire chaque jour....
A plus

décembre 10, 2004 | Permalink | Comments (38)

Bloggers, le retour

Merci, merci les gars et les filles. Devant tant d'enthousiasme, je serai le premier à vous dire que les aventures de Pascal et moi même ne sont peut être pas terminées. On réfléchit à une formule pour continuer ce regard un peu particulier sur l'Amérique. Je vous donne des nouvelles bientôt, et en attendant, encore merci pour vos commentaires, vos analyses et vos reflexions. `
Nous sommes très touchés.

novembre 4, 2004 | Permalink | Comments (38)

La fin

Depuis des mois que ça dure, difficile de croire que c'est la fin de ces élections. On deviendrait accroc...Je suis juste rentré de Boston et encore un peu abasourdi par le fait que tout cela s'est arrêté. J'ai perdu mon pari, mais je suis heureux de l'avoir pris. J'ai juste (voulu) oublier un peu trop vite que "l'Amérique de Bush" est démographiquement majoritaire et qu'elle est aussi remarquablement organisée. Non il ne s'agit pas de fréquenter la "gauche caviar". Ca fait vingt ans que je parcours les Etats Unis et je sais ce que c'est que l'Amérique conservatrice, ce qu'elle pèse, et pourquoi elle compte. Ce n'est pas une Amérique idiote, c'est une Amérique surtout tournée sur elle même et ses convictions, inébranlable dans sa certitude d'être toujours dans le droit chemin. Elle peut agacer, mais elle existe. Allez, comme je ne suis pas un mauvais perdant, j'ai quelques pots à payer. Champagne!!!!

novembre 3, 2004 | Permalink | Comments (37)

Gueule de bois à Boston

Drole d'ambiance à Boston. Il y a ceux qui veulent encore y croire et ceux qui n'y croient plus. Les stratèges démocrates viennent de dire qu'ils allaient "étudier" les chiffres dans l'Ohio pour savoir si oui ou non, ils allaient attendre le décompte des bulletins provisoires (pas avant dix jours) avant d'annoncer quoi que ce soit. Une seule chose est sure : une bonne moitié de l'Amérique pense comme Bush.

novembre 3, 2004 | Permalink | Comments (24)

Morose

Une heure du matin. Je rentre de Copley Square et l'ambiance est morose. John Kerry n'a pas encore perdu la partie, mais ce sera de plus en plus dur. Bush vient de remporter la Floride, et le sénateur démocrate a absolument besoin de l'Ohio pour garder encore espoir. En quelques heures, l'optimisme est passé chez les républicains et les démocrates n'y croient pas beaucoup.
Et moi, j'ai perdu mon pari, quoi qu'il arrive.

novembre 3, 2004 | Permalink | Comments (20)

Premieres sorties d'urne

Je sais, je sais, Pascal se moque.Mais bon, selon les premiers sondages de sortie publiés cette heure dans Slate, Kerry est en tête un peu partout dans les swing states
Floride : Kerry 50 Bush 49
Ohio : Kerry 50 Bush 49
Pennsylvanie : Kerry 54 Bush 45
Wisconsin : Kerry 51 Bush 46
Michigan Kerry 51 Bush 47

Etc Evidemment, il ne faut pas s'affoler. C'est encore tôt et les écarts ne sont pas décisifs. Mais je vous tiens au courant.

novembre 2, 2004 | Permalink | Comments (25)

Alors Kerry?

Allez trève de plaisanterie, à quatorze heures de l'ouverture des bureaux de vote, je vous livre mon ultime prévision. Quitte à en décevoir certains, je vais rester sur la même ligne. Je pense que Kerry peut l'emporter, avec au moins cinq points d'avance. Comment? En remportant l'Ohio, la Pennsylvanie et la Floride, autant de swing states où les démocrates ont inscrit plus de nouveaux électeurs que les républicains. Comme je suis à Boston, je vous tiendrai au courant de tous les développements. Allez, à vos paris....

novembre 1, 2004 | Permalink | Comments (29)

2000, Bis repetita????

J'ai lu le New York Times ce matin et je n'ai retenu qu'une chose. Un commentaire d'Eric Rademacher, qui dirige les sondages à l'université de Cincinnati et qui dit : "Cela ne peut pas être plus serré. C'est plus serré que jamais auparavant. Serré ici, dans l'Ohio, mais aussi dans d'autres états. Il est possible que l'on ne connaisse pas les résultats de l'élection avant la mi-novembre". Alors, 2004 comme un bis repetita de 2000? Ce qui est sur c'est qu'un nouveau fiasco électoral serait terrible pour les Etats Unis, les donneurs de leçon d'elections à travers le monde. Reste mon hypothèse pour un clair vainqueur : les démocrates ont enregistré bien plus d'électeurs que les républicains dans les swing states. Donc, Kerry gagne avec cinq points d'avance ou plus. Et il n'y a pas de constestation. Quant à Ben Laden, pour l'instant, il n'a pas l'air d'avoir influencé vraiment la campagne. Et c'est tant mieux.

octobre 31, 2004 | Permalink | Comments (20)